Les medecines alternatives aux US

•juillet 1, 2010 • 6 commentaires

Vu que la sécurité sociale ca n’existe* pas encore* les américains se soignent comme ils peuvent. On peut acheter toutes sortes de médicaments a tous les coins de rues de l’aspirine en passant par les médicaments contre les allergies ou la toux. Aussi, tous les supermarchés on un rayon de vitamines bien achalandé, ou l’on trouve toutes sortes d’herbes et vitamines.

Since Americans are from getting *social security* the way we have it in France, a lot of people go towards different types of medicine. Here, you can buy a lot of medicine at the drugstore that you would only be able to get with a prescription in France such as allergy medecines or cough syrup. Also, all the supermarkets sell vitamins and herbs as a way to medicate yourself.

En plus de prendre mes vitamines (recommendées par mon doc), j’ai teste ostéopathie et l’acupuncture pour le traitement de mes migraines et le mal de dos.

In addition to my daily vitamins (recommended by my doctor), I have tried going to the chiropractor and acupuncture to treat my migraines and my back pain.

L’acupuncture

L’acupuncture est une thérapie qui vient de Chine et qui remonte a plus de 3500 ans. Le terme acupuncture est dérivé des mots latins acus (aiguille) et punctura (piqure). Cette thérapie traditionnelle est censée rétablir la circulation d’énergie dans le corps grâce a la stimulation de points sur le corps. Je dois avouer que je n’étais pas très chaude au début, des aiguilles dans le corps! Mummm…..Mais en fait ca ne fait pas mal du tout, tout au plus une petite décharge électrique. A Seattle, je vais dans une clinique un peu différente dite communautaire. Il peut y avoir jusqu’à 15 patients en même temps, il ne faut surtout pas oublier les boules quies sinon ca peut être assez bruyant. Les aiguilles sont placées selon certains points sur les pieds, les bras et la tête et on reste tout habille. Après ca, on se repose et surtout on se détend. Ce qui est bien avec ce système c’est qu’il y a un prix fixe pour la première visite ($30) et puis apres ca on paye ce que l’on peut avec un mini de $15. Ma clinique s’appelle Communi chi et elle fait parti du reseau de clinique appelée le CAN ou Community  Acupuncture Network qui promeut l’accès a l’acupuncture dans le pays.

Acupuncture is a therapy created by the Chinese 3500 years ago. The word is derived from the latin word acus (needle) and punctura (shot). This traditional medicine is supposed to restablished the energy circulationin the body with the stimulation of trigger points. I have to admit I was a little apprehensive at the beginning, needles in the body?!!But in the end, it doesnt hurt at all, at the most you feel a little electrical discharge. In Seattle, I am going to a community clinic. I share the room with 15 people (usually it’s 6 or7 at the most). It can be quite noisy, especially if snorer are in it! The needles are placed on the arms, hands, legs, feet and the face. After that, you are supposed to relax and even take a nap! This kind of clinic is great as far as price $30 for the first time and as low as $15 per treatment. Mine is part of CAN or Community Acupuncture Network. It’s a nonprofit organization that promotes access to acupuncture in the US.

L’osteopathie

Cette pratique est née aux US en 1874 et qui fait parti des traitements habituels ici. L’ostéopathie est une méthode de soins qui s’emploie à déterminer et à traiter les restrictions de mobilité qui peuvent affecter l’ensemble des structures composant le corps humain. L’ostéopathie repose sur trois concepts originaux:

  • la main, outil d’analyse et de soin
  • la prise en compte de la globalité de l’individu
  • le principe d’équilibre tissulaire.

L’ostéopathie cible différentes partie du corps et répond au systèmes neurologique, cardio-vasculaire, digestif etc..

This medicine orginated from the US in 1874 and he is mainstream here. It determines and treat conditions such the mobility of the human body. It has three main concepts:

  • the hand, as a tool
  • taking into account the body as a whole
  • tissues balance

This targets many pat of the bodies and helps with neurological, cardio and digestive systems problems.

J’avais déjà eu quelques séances en France (qui sont non remboursées par la secu) et bien sur c’est un peu impressionnant lorsque l’on entend sa colonne et son cou craques mais ca ne fait pas mal du tout et cela permet de se rendre compte de la tension que l’on accumule. Je recommande le cabinet ou je vais Alliance Chiropractic pour ceux qui habitent Seattle.

I have been to a chiropractor in France (but the fees are not reimbursed by the social security) and it’s a impressive a first when you feel your column and your neck crack under someonelse’s hands! But it’s amazing to realize the tension you can carry. I recommand Alliance Chiropractor whose those who live in Seattle!

Et vous avez déjà essaye?Vous en pensez quoi?

Have you ever tried acupuncture or chiropractic?What do you think?Did it work?

Vous aimerez peut-être/You might also like:

Thanksgiving 2008

Add to FacebookAdd to DiggAdd to Del.icio.usAdd to StumbleuponAdd to RedditAdd to BlinklistAdd to TwitterAdd to TechnoratiAdd to Yahoo BuzzAdd to Newsvine

Publicités

L’ile de Bainbridge

•juin 28, 2010 • Laisser un commentaire
Banner picture @quinn.anya’s FlickR Creative Commons

Pour l’une des rares journées ensoleillées que nous avons eu ce printemps nous sommes allés sur l’ile de Bainbridge, a 30 minutes en ferry du centre ville de Seattle. Nous sommes allés sur l’ile plusieurs fois mais a pied pour se promener dans la petite ville de Winslow ou l’on peut faire un peu de shopping, prendre un café, faire du kayak et profiter de la vue sur Seattle. Cette fois-ci, nous avons pris la voiture pour rejoindre un couple d’ami de Sam et avons pique-niquer au parc de l’etat Fay Bainbridge. La vue etait extraordinaire, le Sound, le Mt Rainier, les Cascades et nous avons même vu le Mt Baker. A marée basse, les gens ramassaient des palourdes et quand nous sommes partis vers 2 heures la marée était montée jusqu’aux arbres morts de la photo.

For one of the few days of sun we have been having in Seattle, we took off to Bainbridge Island, a 30 minutes ride by ferry from downtown Seattle.  We have been many times to Winslow on foot. We always enjoy the small shops, the marina and the kayaking there, it’s like being away from the city in only 30 minutes! This time, we took the car to meet Sam’s friend for a BBQ at Fay Bainbridge Island State Park. The view was amazing: Mt Rainier, Puget Sound, the Cascades and  Mt Baker. The tide was low when we got there and people were claming.  Around 2 o’clock I wanted to take a walk on the beach but the tide had gone up.

De la, nous sommes allés visiter la réserve Bloedel, connu pour ses jardins tels le jardins japonais, le jardin de mousse et la maison de Mr et Mde Bloedel, ancien propriétaire. Mr Bloedel, qui a fait fortune dans l’industrie de l’abattage offrait a a son épouse un jardin a chaque saison et  pour ses anniversaires. Comme on s’en doute, tout était TRES vert, bien que nous ayons manque les fleurs du printemps, la propriete était très agréable et tranquille.

We drove to the Bloedel Reserve which is 150 acres of a unique blend of natural woodlands and beautifully landscaped gardens, including a Japanese Garden, a Moss Garden, and Reflection Pool, and the Bloedel’s former estate home.Of course it was lovely, very green and quiet.

Avec les amis de Sam, Michelle, Ben et Nick devant le jardin japonais.

Here we are with Sam’s friends: Michelle, Nick and their baby Ben.

Vous aimerez peut-être aussi/You might also like:

Le conte de Vernon, WI

Repas somalien

•juin 23, 2010 • 6 commentaires
banner pic FlirckRCommons LongWayAround

Somali dinner

J’ai choisi de tester cette recette somalienne prise sur le magazine Edible Seattle (March/April 2010). Ce magazine que l’on retrouve dans chaque etats et au Canada est une bonne ressource pour tout ce qui est produits locaux ainsi que restaurants et magasins spécialisés.

La communauté somalienne a Seattle est  la minorité montante de la ville. La plupart d’entre eux ont émigrés aux Etats-Unis a cause de la guerre civile dans les années 90. Quand nous vivions a Minneapolis, la communauté somalienne etait beaucoup plus présente, comme je l’ai peut-être dit dans un de mes vieux billets, Minneapolis a la plus grande communauté aux Etats-Unis. A Seattle, ils sont majoritairement installes dans le SE de la ville ce qui fait que la ou nous vivons dans le nord nous ne voyons jamais personne. Que cela ne tienne j’ai essaye ces deux recettes. Nous avons trouve ca bon bien qu’un peu lourd pour le soir: banane +riz mais assez parfume. Je me suis aussi demande si la recette était bien authentique, l’utilisation du poivre me parait un peu bizarre. Pourtant, la recette était donnée par une somalienne vivant a Seattle. Dites-moi ce que vous en pensez si vous essayez a la maison..

I have decided to try this Somali recipe that I have found on the Seattle Edible (March/April 2010). This neat magazine is found in all the states as well as Canada. It’s a great resource for local products, food stores, farmers’market and so on.

The Somali community is pratically invisible to me. Seattle is so segregated that I rarely go to the SE part of the city. Minneapolis has the biggest somali refugee community in the states and its culture was very strong from the Halal butcher to the women wearing the hidjab. I made those recipes for dinner and it was good, a little on the heavy side: rice+bananas. I wonder though how if it’s really traditional like the pepper. The recipe was from a Somali woman living in Seattle though. Let me know if you try and what you think.

Bulale Family Beef Suquaar/Boeuf familial Bulale Suquaar

Serves 4-35 minutes Pour environ 4 personnes-temps de prep 35 min

1 tablespoon oil/1 cuil a s d’huile

1.2 pound beef loin, cut 3/4 cubes/500 g de filet de boeuf, coupe en des de 1cm

salt/sel

1 whole carrot, julienned/1 carote coupee en julienne

1 medium potato (yukon) julienned/1 pomme de terre de type bintje, julienne

1/4 cup of water/100 ml d’eau

1 green onion, finely sliced/un onion nouveau finement coupe

1 whole green pepper, julienned/1 poivron vert en julienne

1/4 cup of cilantro/ 100 g de coriandre fraiche ciselée

Heat the oil in a saute pan over medium heat. Add the beef and brown for 5 min. Stir in the garlic and salt. Add the carrot and potato and cook 5 minutes, until slightly softened. Blend in the water and cover the pan until most of the liquid is absorbed. Add the onion and green pepper and cook 5 minutes, intil the vegetables are all fairly tender. Toss in cilantro. Turn off the heat, cover the pan, and let is sit for 10 minutes for flavors to combine. Serve over rice and with sliced bananas.

Faites chauffer l’huile dans une poele a feu moyen. Faaites revenir le boeuf pendant 5 min jusqu’a coloration. Ajouter la carote, la pomme de terre et cuire 5 minutes, ou jusqu’a que les ingredients soient tendres. Rajouter l’eau et couvrir jusqu’a absobtion totale du liquide. Melanger l’onion, le poivron et cuire 5 minutes jusqu’a ce que tous les legumes soient croquants. Ajouter la coriandre. Eteindre le feu et laisser reposer pendant 10 min a couvert.  Servez sur du riz (voir recette du riz somalien) et avec des rondelles de bananes.

Somali rice/Riz Somalien

Serves 4 -30 minutes-pour environ 4 personnes- Temps de prep 30min

2 tb oil/ 2 cuil a s d’huile

2 chicken bouillon cubes/2 cubes de bouillon de poule

2 cups of basmati rice, rinced and drained/450g de riz basmati, lave et essore

3 cups of water/600 ml d’eau

2 cinnamon sticks/2 batons de canelle

5-10 green or white cardamom pods/ 5 a 10 de graines de cardamome vertes ou blanches

Heat oil in a pot over medium heat. If desired, add the chicken bouillon cubes and stir to disolve. Add the rice and stir-fry for 1 minute to coat the rice with oil. Add the water, adjust the temp to high and bring to a boil. Toss in the cinnamon sticks and cardamom pods. Reduce the temperature to low and cover the pot. Cook for 15-2o min, until the rice is tender. Serve immediately.

Faites chauffer l’huile a feu moyen dans une casserole. Ajouter les cubes de bouillon et faire fondre. Ajouter le riz et faites revenir pendant 1 minute pour que le riz soit bien enrobe d’huile. Rajouter l’eau et porter a ébullition. Ajouter la cannelle et la cardamome. Réduire le feu et couvrir. Faites cuire pendant 15 a 20 minutes jusqu’à ce que le riz soit tendre.

Vous aimerez-peut-etre/You might also like:

May Day Parade 2008

Add to FacebookAdd to DiggAdd to Del.icio.usAdd to StumbleuponAdd to RedditAdd to BlinklistAdd to TwitterAdd to TechnoratiAdd to Yahoo BuzzAdd to Newsvine

Sur la route I-5 Nord

•juin 20, 2010 • 2 commentaires

On the road: I-5 N

Et voila, notre court séjour sur la cote ouest Seattle/ San Francisco s’est termine par un retour a la maison en une journée. Le trajet a prit 15 heures avec les arrêts repas et pauses a la pompe. Nous avons prit la route I-5 nord qui n’est pas connu pour être la plus touristique mais nous avons croise la région de Shasta dans le nord de la Californie avec un très beau lac, des forets et une montagne un peu sous les nuages mais très belle.

Here is the last post on our trip from Seattle to San Francisco. We took I-5 north all the way and it took us 15 hours in between  the stops for food and gas. The highlight on the drive was going through the Shasta region in north California. The lake, the forests and the mountain were nice though as we were progressing north we lost the sun.


Quel dommage que nous n’ayons pas eu plus de temps le Nord de la Californie vaut vraiment le coup! Peut-être auront nous la chance d’y revenir. Et vous êtes vous déjà allé en Californie, qu’en pensez-vous??

We would have love to spend more time in California, it’s really worth  taking a trip there. Readers, have you ever visited the area?Did you like it?

Vous aimerez peut-être/ You might also like:

Art Shanty 2008

Add to FacebookAdd to DiggAdd to Del.icio.usAdd to StumbleuponAdd to RedditAdd to BlinklistAdd to TwitterAdd to TechnoratiAdd to Yahoo BuzzAdd to Newsvine

Histoire de famille

•juin 16, 2010 • 2 commentaires

Family Story

Nous sommes allés prendre un pot en haut de l’hôtel très chic le Top of the Mark. La vue panoramique sur la ville était très impressionnante. Cet hôtel et plus particulièrement le bar font parti de l’histoire de la famille de Sam. Le père de Sam nous a raconte l’histoire très romantique de ses parents:

 » En 1945, mon père rentrait du Pacifique Sud sur un bateau de guerre croiseur. Il envoya un message a ma mère (Helen Louise) qui vivait a Greenfield dans l’Ohio et lui donna rendez-vous a San Francisco. Ils s’étaient maries a Hollywood en Floride la veille de Noël 1942. Ils ne s’étaient pas vu depuis 18 mois a cause de la guerre.

Ma mère, qui n’était pratiquement pas sorti de Greenfield prit le train et traversa le pays toute seule. Chose difficile car a l’époque il n’y avait pas de train direct de l’Ohio a la cote ouest et les transports étaient perturbes a cause de la guerre.

Mon père lui avait donne rendez-vous a l’hôtel Mark Hopkins. Arrivée a San Francisco, elle prit un taxi jusqu’à l’hôtel. A la réception,  il y avait un message pour elle, disant que le bateau du père de Sam venait de passer sous le pont du Golden Gate et de l’attendre au bar de l’hôtel le top of the Mark. C’est la qu’ils se retrouvèrent pour la premiere fois depuis leur mariage. Son père réserva une chambre  et ils y passèrent quelques jours avant son départ pour la mer. »

C’est pas romantique tout ca??

The Top of the Mark is part of Sam’s family history. We made it there at 5 and enjoyed the 360 degrees view of the city. Here is the very romantic story per Doug Wilhide (Sam’s dad):

« In 1945 my father was heading home from the South Pacific on a destroyer. He sent a radio message to my mother (Helen Louise), who was living in Greenfield, Ohio, to meet him in San Francisco. They had been married in Hollywood, Florida on Christmas eve, 1942, but had spent most of the War apart. They hadn’t seen each other for about 18 months.

My mother, a small town girl who had only been away from Greenfield a couple of times, got on a train and went across the country by herself. This was not easy — there were no direct trains running from central Ohio to the West Coast, and transportation was subject to wartime changes.

But she made it. My father had told her to go to the Mark Hopkins Hotel and she took a taxi from the train station up to the Mark Hopkins. There was a message for her at the desk saying that my Dad’s ship had sailed under the Golden Gate that day and “to meet me at the Top of the Mark.” She took the elevator to the bar at the top and that’s where they met for the first time since he had left for the Pacific.  He somehow managed to book a room there and they stayed at the Mark Hopkins for a couple days. »

What do you think pretty romantic no?

Vous aimerez peut-etre/You might also like:

September 2008


Bookmark Histoire de famille

SF-Chinatown

•juin 13, 2010 • 2 commentaires

Avant de prendre le chemin pour le quartier chinois de la ville, nous avons fait une pause tres française par Paulette Macarons qui m’avait ete recommande par ma copine Delia. Quel délice! Merci Delia pour le tuyau!!!;-) Nous sommes restes sages et en avons seulement goute 6. A mon tour, je recommande l’endroit pour les Français en mal de bonnes sucreries et tous les amoureux de macarons. Les macarons étaient au citron, a la pistache, au thé earl grey, violet cassis, a la rose et a la pêche. Hummmm mon préféré: la pistache!

Before heading out to Chinatown, we went to Paulette Macarons. My friend Delia had recommended this place to me and it was so worth it. I LOVE macarons!!! We only had 6 but they were delicious: lemon, pistachio, earl grey, violet & blackcurrent, rose and peach. My all time favorite was pistachio!!

De la nous avons prit un tram pour rejoindre le quartier chinois. Quelle difference avec ceux de Seattle et de Vancouver, BC!  On dirait que les gens vivent dans le quartier même si bien sur comme partout les nouveaux émigrants se sont éparpillés aux alentours. Les photos ne sont pas très belles, notre appareil n’avait plus de batteries alors il y a fallu qu’on se rabatte sur un jetable…d’où la qualité médiocre.

We took the tram to reach Chinatown. It was nice to go through a lively Chinatown. Of course, it was full of tourists but we went to the small streets and felt like actually people (Asian people) were living there. The pictures are not great, our batteries died and we had to rely on a disposable camera.

La prochaine fois: histoire de famille

Next time: Family history

Vous aimerez peut-être/You might also like:

Le printemps dans le Midwest

Add to FacebookAdd to DiggAdd to Del.icio.usAdd to StumbleuponAdd to RedditAdd to BlinklistAdd to TwitterAdd to TechnoratiAdd to Yahoo BuzzAdd to Newsvine

SF-Mission

•juin 10, 2010 • Un commentaire

Notre premier et dernier jour a San Francisco a commence par un petit tour dans deux quartiers situes plus au sud: le quartier du Castro et de la Mission. Le quartier du Castro etait bien endormi a 9 heures du matin en ce dimanche. Normal, le quartier gai de la ville vit la nuit. Nous nous y sommes balades et avons vu la place Harvey Milk, le premier politicien gai a etre elu dans l’etat de Californie. Pour ceux qui ne connaissent pas son histoire, je recommande le film  Milk avec Sean Penn sorti en 2009.

For our first and unfortunately our last full day in SF, we went to two neighborhood south of downtow: the Castro and the Mission. The Castro is the gay district of SF and it was quite sleepy on this Sunday morning. We went to see Harvey Milk’s plaza. I recommend watching the movie Milk with Sean Penn if you haven’t yet. He was the first openly gay to be elected int the state of California.

Le quartier de la mission est le quartier Mexicain de SF. Nous avons eu de la chance car en ce weekend de Memorial Day, c’etait aussi le carnaval. Le defile etait epoustouflant, les chars n’en finissaient pas! Tout le monde dansait, chantait, les couleurs etaient vibrantes!

The Mission district is the Mexican enclave of SF. We were lucky to be in town for the annual carnival!It was amazing, the colors, the music, the people dancing and the costumes.

Bien que réputé pour sa cuisine mexicaine, nous avons seulement goute les pâtisseries. Comme d’habitude, c’est assez difficile de choisir. Le pan del dulce etait bon, tres sucre et un peu gras parfait pour nous aider dans notre promenade.

We didn’t have lunch in the area (maybe we should have!) but tried some pastries at the local baker. The pan del dulce was good:sweet and oily, perfect to help us in our walk.

Le quartier est aussi rempli de peintures murales dont certaines de l’artiste mexicain Diego Rivera.

We also discovered the many murals you can find in the area. Some of them are from the mexican artist Diego Rivera. They go from political or simply beautiful art.

La prochaine fois: le quartier Chinois

Next time: Chinatown

Vous aimerez peut-etre/You might also like:

Walker, MN